Crayon ou stylo?

Que choisir?

L'enfant qui apprend à écrire commence toujours par utiliser le crayon. Celui-ci est de préhension facile, il est léger, ne tache pas et quelle que soit sa position, pourvu qu'il soit bien taillé, il laisse une trace sur le papier. De plus, si l'enfant n'est pas satisfait de sa production, une bonne gomme permettra de faire disparaître ce qui ne lui plaît pas et de recommencer sans faire de saletés. Ceci est particulièrement vrai quant il s'agit de faire des calculs.

L'apprentissage de l'écriture étant une tâche de grande envergure, il est indispensable de bien en maîtriser tous les paramètres avant de passer au stylo.

Le stylo quant à lui doit être utilisé selon une inclinaison précise afin de ne pas en abîmer la plume et pour lui permettre de laisser l'encre s'écouler convenablement sur la feuille.

S'il est vrai que pour certains écoliers la promesse de pouvoir bientôt utiliser son stylo peut être un moteur dans l'apprentissage de l'écriture, il est toutefois déconseillé de laisser l'enfant l'utiliser trop tôt.

Il est bon de ne pas en préconiser l'usage avant la 4ème année primaire pour les devoirs, les tests, dictées, exercices mathématiques et le journal de classe afin de permettre une gestion plus rapide de l'écriture et faciliter les corrections au moyen de la gomme.

Le stylo sera alors utilisé de temps en temps, durant les activités plus calmes comme la calligraphie ou la reproduction de textes courts.

Il va sans dire que toutes les constructions géométriques, tableaux et autres dessins techniques se font toujours au crayon.

Bon travail!

Les crayons, c'est pas du bois et de la mine, c'est de la pensée par les phalanges.
Henri de Toulouse-Lautrec

 

L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.
Stephen King