Que révèle l'écriture de votre enfant?

L'écriture de votre enfant est riche en enseignements et mérite toute votre attention.
Elle vous indique son intégration au milieu dans lequel il évolue, son adaptation aux autres et aux règles sociales.

Nous constatons aujourd'hui qu'il y a de plus en plus d'enfants qui ont des difficultés graphiques ; les parents s'en alarment et il n'est pas rare d'entendre:
-mon enfant a vraiment du mal à écrire,
-mon enfant n'aime pas écrire,
-mon enfant écrit mal,
-mon enfant écrit trop lentement,
-ses cahiers sont mal tenus,
-il n'arrive pas à se relire ...

Nous nous trouvons en présence d'écritures mal maîtrisées, mal gérées.

D'où viennent ces mauvais gestes graphiques?

Ils sont souvent dus à une tenue inadéquate du crayon dès l'école maternelle, à une mauvaise latéralisation, à une difficulté à se situer dans l'espace... 
"Ce n'est pas grave pour le moment, cela s'arrangera tout seul plus tard."
Hélas non, cela ne va pas s'améliorer tout seul. A la mauvaise tenue du crayon va s'ajouter l'anxiété devant une tâche qui paraît trop difficile.

Cela va créer des blocages, ce qui pertubera peu à peu le ductus* de l'écriture et peut conduire vers les dysgraphies à l'âge de 8 ans.

Cette mauvaise gestion de l'écriture influencera fortement le comportement de votre enfant qui aimera ou n'aimera pas écrire dès le début de la première année, année fondamentale pour l'avenir de celui-ci.

S'il aime lire et écrire, cela sera plus facile. N'oublions pas que lecture et écriture sont indissociables, la réussite de l'une dépend de l'autre.

S'il n'aime pas, cela risque de perturber sa scolarité: les difficultés, les remontrances, l'impatience de certains enseignants et le désespoir des parents désemparés provoquent un découragement chez l'enfant qui se sent incompris et jugé. Lui demander de faire ses devoirs pourra alors se révéler être un calvaire.

N'attendez pas qu'il soit trop tard et surtout, sachez accompagner votre enfant de manière positive face à son apprentissage en lui proposant de l'aide et en l'encourageant. Pensez que l'apprentissage de la tâche graphique est gigantesque pour un enfant et que ce n'est ni naturel ni inné de savoir écrire, il faut en posséder le code et cela s'apprend!

Jouer avec du sable, de la plasticine, faire de la pâte à pain, des colliers de perles, des collages, du découpage, de la peinture, du coloriage, du picotage, de la cuisine sont autant de jeux qui aident vraiment à la maîtrise du geste graphique.
Proposez-les donc à votre enfant sans le forcer, cela doit rester un plaisir et s'il n'aime pas le coloriage ou le dessin, ce n'est pas un problème, par contre, donnez-lui du sable et de l'eau, de la pâte à sel ou de la plasticine,il va s'amuser, c'est certain.

CEGRG

 

*Ductus:est un mot latin dérivé de ducere (tirer, conduire, diriger). Il signifie l'action d'amener, de diriger, de tracer (en particulier les lettres).
En écriture, le ductus est l'ordre et la direction selon lesquels on trace les traits qui composent la lettre. Il s'agit d'un des éléments principaux de l'écriture.